Portrait d'un notaire de NOTEL


Portrait d'un notaire de NOTEL


Me Deramecourt est notaire à Fleurbaix, près de Lille. Ses compétences notariales, et son savoir-vivre caractérisent l’écoute bienveillante qu’il prodigue à ses clients pour mieux les conseiller lors des moments importants de leur vie professionnelle et aussi personnelle. C’est un notaire actif connaissant bien le tissu économique de sa région.

 

Pourquoi avoir rejoint Notel ?

J’ai rejoint le groupement en 2015 parce que je souhaite mettre à profit mes compétences  dans  le secteur de l’hôtellerie-restauration. En outre, la région des Hauts-de-France, traditionnelle en la matière, travaille à une redynamisation du secteur surtout en cette période de crise sanitaire terrible que nous vivons. J’en suis très impressionné !

Créé en 1998, Notel est le réseau national de notaires spécialisés en droit hôtelier. Les problématiques juridiques et fiscales des établissements de plein air, cafés hôtels et restaurants y sont évoquées et traitées pour accompagner au mieux nos clients.

Quel est votre rôle au sein du réseau Notel ?

Je participe activement aux décisions du GIE lors des assemblées générales auxquelles j’assiste le plus fréquemment possible. Je pense que Notel est un formidable vecteur de partage.

Quels sont les intérêts pour un notaire d’adhérer à un réseau comme Notel ?

Faire partie d’un réseau de notaires  permet de prendre du recul par rapport à ses activités récurrentes et réfléchir entre confrères ou se former sur des thématiques spécifiques du domaine de l’hôtellerie-restauration.

Notel est un groupe dynamique et convivial de 25 notaires dans lequel les échanges entre confrères sont valorisés. Il existe une liberté de parole pour des échanges efficaces et formateurs.

Nous nous réunissons quatre journées par an à Paris et des spécialistes extérieurs interviennent sur des thèmes qui nous intéressent particulièrement. Par exemple, le bail hôtelier ou les techniques de négociation.

Quelles sont les spécificités du notaire qui exerce dans le milieu hôtelier ?

La crise sanitaire et ce deuxième confinement touchent de plein fouet le secteur, que nous devons soutenir dès que nous le pouvons. Ce sont des professionnels qui s’adaptent quotidiennement aux normes, aux nouvelles conditions juridiques et fiscales.

Le notaire leur doit une disponibilité de service. Il accompagne ses clients sur le long terme et fournit, pour chaque acte, un audit des situations patrimoniale, fiscale et économique. Il est au côté de son client pour lui faciliter toutes ses démarches administratives au mieux de ses intérêts, en tenant compte de l’impact sur son patrimoine.

Les hôteliers et restaurateurs souffrent mais ne baissent pas les bras : ils sont même forces de propositions : procédures d’accueil, de nettoyage, de distanciation pour rassurer les clients et les employés aussi.

Notel, avec ses membres notaires, soutient les hôteliers-restaurateurs jouant un rôle essentiel dans la santé de notre économie. Nous sommes partenaires de l’UMIH et je peux aussi constater la grande implication de l’UMIH des Hauts-de-France pour se tenir aux côtés des exploitants et des employés du secteur.

Comment communiquez-vous à l’ère du numérique ?  

Les réseaux sociaux sont des moyens de communication et d’échanges d’informations en temps réel couramment utilisés par l’étude. Notre site, régulièrement mis à jour, met à disposition  des publications et des vidéos de thèmes notariaux constituant une base de connaissances pour nos clients.